Précautions d’emploi des  colonnes d’HPLC

Utilisation des colonnes d’HPLC

Les colonnes sont conditionnées avec un solvant ou un mélange de solvant. Il faut impérativement utiliser un solvant miscible avec les solvants contenus dans la colonne.
Pour passer d'un solvant à un autre et  si les 2 solvants ne sont pas miscibles entre eux (passage de l’eau au cyclohexane par exemple), il faut utiliser un solvant intermédiaire pour purger la colonne. L’isopropanol ( propan-2-ol) convient dans un grand nombre de cas ( eau → isopropanol → cyclohexane).
Pour garantir une meilleure durée de vie de la colonne, il faut éviter les changements brutaux de débits et de viscosité  afin de toujours faire varier la pression graduellement.
Respecter les consignes du fabricants : pression et température maximale admissible, phase mobile

Choix de la phase mobile

Les solvants utilisés doivent avoir impérativement une qualité HPLC ( HPLC Grade). Si le solvant est de l'eau issue d'un purificateur, il faut vérifier sa résistivité. La valeur usuelle d'une eau de qualité HPLC est de 18 Mohms. Enfin, les  doivent être de préférence pré-filtrés et dégazés et leur pH doit rester dans les spécifications de la colonne.

Lors de l'utilisation de solutions tampons, d'acides ou de sels dissous, il faut purger la colonne avec de l'eau. Le temps de purge varie selon la taille de la colonne et les conditions expérimentales.

Les échantillons injectés doivent être filtrés et miscibles dans la phase mobile.

Régénérations de la colonne: des séquences de passage de solvants permettent de régénérer la colonne. Se conformer aux indications du fabricant.