Eprouvette graduée

Les différents types d’éprouvette

L’éprouvette est utilisée en chimie pour mesurer le volume des liquides de façon approximative.
Constitué d’un tube et d’une large embase pour assurer sa stabilité, cet accessoire courant de chimie a de nombreuses caractéristiques adaptées à chaque utilisation :

  1. la graduation : la précision n’est jamais très bonne et ne permet en aucun cas de réaliser des dosage (Utiliser des pipettes jaugées, des fioles jaugées ou une burette). Les modèles classe A étant tout de même plus précises que les classes B Suivant les modèles, la graduation peut être émaillée, sérigraphiée, dans la masse ou peinte. Pour les graduations peintes, certains solvants sont à proscrire au risque d’effacer les graduations
  2. la matière : on trouve les matériaux classiques utilisés en chimie : le verre mais aussi en plastique (polyéthylène, polypropylène, PMMA, Nalgène, polyméthylpentane)
  3. le volume : en général de 5 mL à 2L ( 5mL, 10mL, 25mL, 50mL, 100mL, 250mL, 500 mL, 1L, 2L)
  4. la forme : en fonction du diamètre du tube, elles sont plus ou moins hautes. Elles sont le plus souvent munies d’un bec verseur mais certains modèles sont équipés d’un rodage ou  d’un pas de vis permettant de recevoir un bouchon.

Utilisation de l’éprouvette graduée

Schéma d'une éprouvette graduée utilisée en chimieElle permet de mesurer des volumes de liquide. Elle est utilisée lorsque la précision du volume mesurée ne demande pas une grande précision. C’est le cas par exemple pour ajouter un excès de réactif dans un dosage tel que l’ajout de KI dans les dosages par iodométrie.