Les traitements de surface

Définition d'un traitement de surface

Les traitements de surface sont destinés à modifier les propriétés superficielles d'un matériaux : amélioration des propriétés mécaniques, diminution des coefficients de frottement, résistance à la corrosion, modification de l'aspect.

On peut ranger les revêtements en 2 classes :
- les revêtements métalliques (dépôt de chrome par exemple)
- les revêtements non métalliques : phosphatation, peinture, oxydation superficielle...

Le traitement de surface le plus utilisé est l'électrodéposition d'un métal : c'est la galvanoplastie. De nombreux métaux peuvent être déposés selon ce procédé (Sn, Ni, Zn, Cd, Cu, Cr...) mais la réduction de l'eau peut entrainer une perte de rendement importante et la fragilisation du substrat par pénétration de H2.

Les autres traitements de surface

- Les dépôts chimiques: ils consistent à effectuer une réduction par voie chimique : c'est le cas des dépôts de nickel chimique.
- Les plasmas froids : on applique un champ électrique dans une enceinte à basse pression et basse température permetant d'effectuer une ionisation du milieu.
- Les procédé par immersion : on immerge le matériaux dans un bain de métal fondu : dépôt de zinc sur l'acier pour l'acier galvanisé et étain sur le fer pour du fer blanc.
- La cémentation : un élément d'addition diffuse en surface du matériaux à traiter.
- Procédé par projection : projection d'un métal fondu à l'aide d'un chalumeau sur la surface du matériaux
- Les traitements de conversion : on effectue un traitement chimique superficiel. c'est le cas de l'anodisation de l'aluminium et la phosphatation

Les fiches de la section