Conductimétrie et chimie des solutions

La conductimétrie est une méthode de dosage basée sur les différences de conductivité des solutions. Le principe consiste à mesurer la résistance d'une solution située entre 2 plaques recouvertes de noir de platine. En fonction de la concentration des ions en présence, la solution aura une plus ou moins grande conductivité.
Des tables permettent de connaitre la conductivité des ions.

Mesures de conductivité

La mesure s’effectue à l’aide d’une cellule reliée à un conductimètre.
Avant d'effectuer une mesure, celui-ci doit être étalonné ce qui consiste à déterminer la constante de cellule grâce à des solutions étalons. On utilise généralement une solution de KCl. De nombreux fournisseurs proposent des solutions prêtes à l'emploi mais il est également possible de les préparer soi-même à condition de pouvoir réaliser une pesée avec une balance de précision.
Des tables permettent de connaitre la conductivité de la solution étalon en fonction de la température qui a une forte influence sur la mesure.

Les mesures s'effectuent sous agitation magnétique en prenant soin de placer la cellule au centre du bécher pour eviter de perturber les lignes de courants de la cellule.
Après mesure, la cellule doit être protégée à l'aide d'un capuchon rempli d'eau distillée. Si le noir de platine recouvrant les plaques de la cellule venaient à sécher, il faut la réhydrater en la plongeant dans l'eau distillée au minimum une nuit.
La constante de cellule d'un cellule neuve est généralement de 1 cm-1. En vieillissant, cette valeur diminue progressivement. Si elle devient trop faible, il est possible de la re-platiner.