Oxydo-réduction : définitions et applications

Les réactions d’oxydo-réduction mettent en jeu des transferts d’électrons entre les réactifs. L’électrode où a lieu l’oxydation est l’anode, celle où se produit la réduction est la cathode.
Les couples rédox (aussi appelé couples oxydant/réducteur) se classent suivant leurs potentiels redox disponibles dans des tables de potentiels standards.
Ce dernier s'écrit toujours sous la forme Eox/red ce qui permet de retrouver facilement l'oxydant et le réducteur du couple. Son unitéest le volt (V)
L'équation de Nernst permet de calculer le potentiel lorsque les 2 espèces du couple sont présents. Elle permet de réaliser de nombreux dosages électrochimiques.

Applications des réactions d'oxydoréduction

Les réactions d'oxydo-reduction ont de nombreuses applications en chimie :
- elles permettent fabriquer des piles, des batteries. Une des plus anciennes est la pile Daniell qui n'est guère utilisée aujourd'hui excepté dans un but pédagogique. Les piles alcalines et les piles rechargeable ont atteints des niveaux de performance bien supérieurs
- elles sont utilisés pour réaliser de nombreux dosages. C'est le cas de la manganimétrie et surtout de l'iodométrie qui est très utilisée en chimie des solutions.
- elles permettent d'expliquer les problèmes de corrosion et ainsi d'y remédier
- les traitements électrolytiques ou des métaux sont déposés par électrolyse. C'est le cas par exemple du chromage décoratif que l'on retrouve sur la quasi-totalité de la robinetterie !

A voir également :
- Diagramme potentiel-pH
- Equilibrer une réaction d'oxydo-réduction
- La chaîne électrolytique
- Dosage de l'eau de Javel