Chromatographie de partage (chromatographie liquide-liquide)

La chromatographie de partage est la méthode la plus employée actuellement en HPLC.
Warning: main(../../../pub-468-60.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/lachimie/www/analytique/chromatographie/HPLC/chromatographie-partage.php on line 85

Warning: main() [function.include]: Failed opening '../../../pub-468-60.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/lachimie/www/analytique/chromatographie/HPLC/chromatographie-partage.php on line 85

Principe de la chromatographie de partage

La phase stationnaire et la phase mobile sont  liquides.
Elle est basée sur la différence de solubilité du soluté dans la phase mobile et la phase stationnaire. Le soluté se distribue selon le coefficient de partage K = Cs/Cm avec Cs la concentration du soluté dans la phases stationnaire et Cm la concentration du soluté dans la phases mobile
Pour séparer 2 constituants, il faut qu’ils aient des coefficients de partage différents.
Dans les colonnes actuelles, la phase mobile est un liquide « fixé »  par liaison covalente sur un support. Ce sont les colonnes greffées.

Chromatographie en phase normale 

Les groupements silanols du gel de silice sont greffés par des molécules organiques  (liaisons covalentes). Ici les molécules organiques sont polaires. Les greffons sont possibles grâce à la grande réactivité des groupements silanols.
On procède soit à une estérification :
SiOH + ROH flèche SiOR + H2O
Soit à une silanisation

Silanisation

Les principales greffes polaires sont :

  1. alkylnitrile : – (CH2)n - CN
  2. aminopropyle : – (CH2)3 – NH2

Le solvant est peu polaire

Chromatographie de partage à polarité de phase inversée

La phase stationnaire est apolaire et le solvant polaire. Ce sont des gels de silices comportant des greffons alkyles. Les plus utilisées sont les greffons à 8 et 18 atomes de carbone ( colonnes C8 et C18)