HPLC - Différentes techniques

HPLC signifie chromatographie liquide haute pression (le terme haute performance est également employé). Le point commun aux différentes méthodes est la phase mobile qui est toujours liquide et dont la force éluante joue un rôle important.

Différentes méthodes d'HPLC

L'HPLC est l'une des techniques les plus employées dans les laboratoires d'analyse chimiques. Elle permet l'identification, la séparation et le dosage de composés chimiques dans un mélange. Sa grande précision permet la recherche de traces et il est possible de la coupler à un spectromètre de masse.
Quatre types sont couramment employés en fonction de la nature de la phase stationnaire.
- chromatographie d'adsorption :
- chromatographie de partage : c'est la plus utilisée des techniques avec une phase stationnaire apolaire
- chromatographie d'échange d'ions
- chromatographie d'exclusion : également appelée à "perméation de gel".

A chacune de ces méthodes, il correspond un type de colonne qui est l'élément vital de la chaîne d'HPLC. Elle met en jeu des forces d'adsorption qui vont varier en fonction de la polarité des produits chimiques et selon des isothermes d'adsorption spécifiques.
Le choix du solvant d'HPLC va dépendre de la colonne et des composés à éluer et principalement de leur polarité.

Les autres fiches sur l'HPLC : la phase mobile, précautions d'emploi des colonnes, polarité des produits chimiques.

Chromatographes d'HPLC

La chromatographie haute performance nécessite un appareillage sophistiqué et coûteux. Il faut compter en 2008 au minimum 15 000 € pour du matériel de base ( injection manuelle, 1 seule voie pour les solvants, détecteur UV). En général, ce type d'appareil ne peut pas être couplé avec un autre instrument comme un spectromètre de masse.
Les évolutions techniques récentes des appareils d'HPLC
- grande vitesse de séparation
- abaissement du seuil de détection
- utilisation à haute température
- précision du volume d'injection
- grande fiabilité